Litteramath

Les mathématiques par le récit

Accueil > Pour la classe > Ulugh Beg, l’astronome de Samarcande, de Jean-Pierre Luminet

Ulugh Beg, l’astronome de Samarcande, de Jean-Pierre Luminet

pistes pour une étude en classe.

mercredi 23 novembre 2022, par AE

Le roman de Jean-Pierre Luminet retrace l’histoire de l’observatoire astronomique de Samarcande. Inauguré en 1429, cet observatoire est célèbre pour son architecture prodigieuse et pour ses instruments de mesure du temps et de l’espace très perfectionnés.

Sommaire

Présentation générale
Visée de cette approche du roman
Présentation de l’œuvre
Passages choisis
Étude par thèmes
Pour conclure


Présentation générale

Jean-Pierre Luminet, Ulugh Beg, l’astronome de Samarcande (Les bâtisseurs du ciel (5)), Le Livre de poche, 2015.

Le roman est composé de cinq chapitres...
I. Qadi-Zadeh
II. Chah Rukh
III. Ulugh Beg
IV. Al-Kashi
V. Le Zij
Épilogue

... et de quatre annexes
• Postface. « Ce livre est un roman et non un essai historique. »
• Savants et lettrés prédécesseurs d’Ulugh Beg
• Savants et lettrés contemporains d’Ulugh Beg
• Princes et souverains dans l’ordre chronologique

Il s’ouvre sur un épigraphe avec deux citations :

« Les religions se dissipent comme la brume du matin. Les empires se démantèlent comme la dune sous le vent. Mais les travaux des savants demeurent pour l’éternité. »
Ulugh Beg, prince de Samarcande (1394-1449).

« La recherche de la science est le devoir de tout Musulman, homme et femme. »
Inscription sur le portail de la madrasa d’Ulugh Beg à Boukhara

Visée de cette approche du roman

Cette lecture s’adresse plutôt à des élèves de lycée intéressés par l’histoire des sciences.
La lecture du roman suppose une mise en contexte (Voir ci-après).
Le roman convoque l’histoire et la science dans une fiction précise. Le vocabulaire est, certes, riche mais la lecture d’un roman ne requiert pas la précision attendue dans l’analyse d’un passage ou dans le commentaire.

Les exploitations proposées ici ne sont que des pistes de travail. Elles sont données à titre d’exemple pour encourager l’appropriation du roman et l’échange. Ces propositions mériteraient d’être complétées par des activités plus spécifiquement ancrées dans les mathématiques, n’hésitez pas à nous faire part de vos idées à ce sujet.

Présentation de l’œuvre

Que signifie le titre ?

Le titre et le sous-titre mettent l’accent sur l’idée de mesure. L’oxymore « bâtisseurs du ciel » invite à réfléchir à une gageure : mesurer l’incommensurable, voire l’infini.
Samarcande renvoie à un Orient mal connu, qu’il s’agira de contextualiser.

Sur qui, sur quoi les chapitres sont-ils centrés ?

Ce sont les personnages principaux du roman, également personnages historiques. Deux souverains et deux mathématiciens. Le Zij est le livre des Tables Sultaniennes, dont la précision resta inégalée pendant deux siècles.

Exemples de tâches à proposer aux élèves

Rechercher des illustrations représentant les personnages principaux du roman : Ulugh Beg, Al-Kashi, Chah Rukh, Qadi-Zadeh, Goharshad.

Trouver une représentation de l’observatoire astronomique d’Ulugh Beg à Samarcande, un plan de celui-ci et une image du sextant permettant de mesurer la position des astres au-dessus de l’horizon et leur passage au méridien.

Trouver une représentation des monuments les plus célèbres de l’ancienne cité de Samarcande ainsi qu’une image du grand oeuvre d’Ulugh Beg, le Zij.

Que nous disent les citations en épigraphe ?

- Elles permettent de donner une consistance au personnage-titre.
- Elles donnent la leçon du roman.

La science est le seul monument à s’inscrire dans une permanence et une transmission. L’écho que la citation sur le devoir de tout musulman, homme et femme, trouve de nos jours permet de mesurer à quel point l’islam fut, à l’époque de la renaissance timouride, comme à d’autres époques d’ailleurs, une civilisation riche, savante et émancipatrice.

Enjeux

Mesurer le ciel, le temps.
Inviter à réfléchir au rôle des civilisations anciennes, notamment de la dynastie des Timourides, dans l’élaboration et transmission du savoir.
Écrire l’histoire des sciences.
Réfléchir au recours à la fiction pour dire le passé.

Le contexte historique et religieux

Le calendrier est celui de l’Hégire, commençant le 16 juillet 622 du calendrier julien.

Le contexte historique du roman est celui de la renaissance timouride qui couvre notre XVe siècle et dont les centres urbains furent Hérat et Samarcande. La période dont le roman marque à la fois l’apothéose et la fin est marquée par le personnage d’Ulugh Beg, fils de Chah Rukh, petit-fils de Tamerlan, chef de guerre légendaire qui conquiert une grande partie de l’Asie centrale et occidentale en régnant par la terreur et la violence.

Ulugh Beg préféra la science au pouvoir et réunit à Samarcande les grands mathématiciens de son temps. Il développa l’enseignement, fit bâtir un observatoire dans lequel il se retira pour étudier. Le sextant qu’il mit au point et fit construire est sans doute l’un des plus grands. Il reste aujourd’hui des portions de l’arc de ce sextant qui permettent d’imaginer sa taille et sa précision. (Voir plus loin.)

L’empire timouride fut un des plus grands de tous les temps. Une carte aide le lecteur à se figurer son ampleur et sa situation.

La langue et la culture persane prennent alors une place majeure. Chah Rukh, le père d’Ulugh Beg, et Goharshad, sa mère soutiennent les sciences et les arts.

La seule figure féminine du roman, Goharshad, est importante. Elle intervient à de nombreuses reprises dans la vie de son fils. Elle est lettrée et possède une culture scientifique. Une université féminine à Kaboul, ouverte en 2003, porte son nom.

Exploitation possible

C’est l’occasion de noter que la mesure du temps n’est pas neutre. Elle s’inscrit dans une culture religieuse, ici l’islam. On peut faire rechercher aux élèves ce qu’est l’Hégire, pourquoi elle a été choisie comme l’origine du calendrier musulman, avant d’élargir aux différents calendriers de la chrétienté, à celui de la religion juive. Cela permet de relativiser l’idée de l’origine.

Exemple de tâches à proposer aux élèves

Rechercher sur une carte de l’Asie centrale actuelle quels sont aujourd’hui les pays sur lesquels s’étendait l’empire timouride.
Où se trouve exactement Samarcande ?
Pourquoi une telle situation a-t-elle favorisé son rayonnement ?
S’assurer que les élèves connaissent les grands courants de l’Islam : le chiisme et le sunnisme.
Un bref exposé peut être proposé.

Enjeux

- mesurer n’est jamais neutre. Toute mesure renvoie à un pouvoir civil ou religieux ;
- la civilisation timouride connut un exceptionnel développement du savoir scientifique alors même qu’elle s’était établie par la violence. C’est grâce à elle, entre autres, que nombre d’oeuvres de philosophes et de mathématiciens anciens furent conservées et transmises. Mais elle a aussi développé ses propres recherches et permit un progrès : mesurer le ciel avec une précision jamais atteinte avant elle ;
- cette civilisation n’existe plus que dans ses momuments architecturaux et livresques. Le Zij ou livre des Tables sultaniennes, traité d’astronomie d’Ulug Beg permet ainsi de répondre à la première citation mise en exergue. Le savoir scientifique échappe à la destruction. Son devenir est toujours en construction, d’où l’idée de bâtir.

Lecture de l’oeuvre

Exemples de tâches à proposer aux élèves

La division en chapitres permet de proposer un plan de lecture en cinq temps si nécessaires, voire en cinq groupes.
Un questionnaire simple permet de donner à chaque groupe ou/et à chaque temps de lecture des objectifs précis.

  1. Faire le portrait du personnage dont le chapitre porte le titre.
  2. Indiquer les travaux scientifiques et les recherches dont il est question.
  3. Résumer brièvement le chapitre.

Par ailleurs, afin de permettre aux lecteurs de s’approprier plus facilement les noms des grandes figures scientifiques anciennes ou contemporaines d’Ulugh Beg, on peut proposer à chacun d’eux de choisir un des savants figurant dans les annexes. Chacun doit trouver une représentation de celui-ci, résumer sa vie et indiquer quels travaux scientifiques il a accomplis.
Un bref oral permet une mise en commun.

Passages choisis

1- Incipit. Une vocation

Du début du roman à la page 13 « …reliquats de l’ancienne bibliothèque, qui pourraient t’intéresser. »

Lignes thématiques
La mesure comme vocation
La quête du savoir

Échos littéraires
Dieu est défini par Pascal comme « une sphère infinie dont le centre est partout et la circonférence nulle part. »
Voltaire dans ses Contes crée des personnages qui voyagent et mettent à l’épreuve les savoirs et les représentations dont ils ont hérité.
Ainsi du début de Micromégas, conte scientifique et relativiste, que Voltaire fit paraître en 1752.

2- Conversation avec Samuel Cresques

De la page 33 « —Essayons de voir le bon côté des choses… » à la page 35 « …un mal de tête persistant. »

Lignes thématiques
La carte comme représentation du monde
L’amitié
Le fanatisme
Le recours à la fiction. Samuel Cresques est un personnage inventé par Jean-Pierre Luminet (voir la postface). Pourquoi invente-t-il ce personnage ?

Exploitations possibles
Recherche sur la cartographie de la famille Cresques.
Recherche sur l’Inquisition et ses méfaits.

3- Les papyrus d’Euclide à Samarcande

De la page 56 « En son temps la bibliothèque de Samarcande… » à la fin du chapitre.

Lignes thématiques
Euclide : Qui est-il ? Pour quels travaux et découvertes est-il connu ?
La transmission du savoir
La méthode : « Si tu postules qu’un segment de droite peut être prolongé à l’infini en une ligne droite, ne t’interroge pas sur l’infini, contente-toi de t’interroger sur le postulat. »

Exploitations possibles
Rechercher le vocabulaire des mots difficiles.
Que sont Les Éléments d’Euclide ? Connaît-on différents manuscrits de cet ouvrage ?

4- L’observation des étoiles

De la page 113 « Ce soir là, donc, Qadi-Zadeh estima que… » à la page 116.

Lignes thématiques
L’observation comme élément de la recherche scientifique
L’humour

Écho littéraire
Cette séance d’observation des étoiles fait penser aux Entretiens sur la pluralité des mondes, un essai sur l’astronomie publié par Fontenelle en 1686. L’ouvrage se compose de six leçons de vulgarisation des connaissances de René Descartes et Nicolas Copernic, données à une marquise, réparties sur six soirées.

Exploitation possible
Vocabulaire : faire la différence entre astrologie et astronomie.

5- La savant et le fanatique

De la page 228, « En se prosternant devant le tombeau du huitième imam… » à la fin du chapitre.

Lignes thématiques
Savoir et fanatisme.
Une prolepse : Ulug Beg sera assassiné par son fils Abdulatif.
Les tables astronomiques.

Exploitation possible
Faire une recherche sur les tables astronomiques d’Al-Khwarizmi.

6- L’inauguration de l’observatoire

De la page 259 « La voix d’Ulugh Beg, amplifiée par l’écho lui répondit… » à la page 263.

Lignes thématiques
L’observatoire de Samarcande et son sextant.
Le savoir et son utilité.

Exploitation possible
Comment fonctionne un sextant ?
Débat : Le savoir doit-il se limiter à ce qui est utile ?
L’émancipation par le savoir.

7- La conférence dans la grande madrasa

De la page 265, « Qadi-Zadeh fut le premier à monter en chaire… » à la page 268 « ...purger les routes commerciales de ses bandits. »

Lignes thématiques
Qadi-Adeh et Al Kashi, deux esprits très différents.
La condamnation de l’astrologie.
L’héliocentrisme.

Exploitations possibles
Débat : A quoi tient le goût pour l’astrologie ?
Qu’est-ce que l’héliocentrisme ?

Étude par thèmes

Exploitation possible
Pour chacun des cinq thèmes suivant on pourra faire rédiger un résumé de ce que l’on apprend dans le roman à ce propos :

- Mesurer le ciel.
- Découvertes mathématiques.
- Savoir, croire, prévoir.
- Les enjeux de l’héliocentrisme.
- le destin du savoir.

Pour conclure

Représenter sous forme de carte mentale les personnages principaux de ce livre, les grands thèmes, les lieux, les concepts mathématiques essentiels, les enjeux et les oppositions que vous avez rencontrés.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.